Je ne sais pas vraiment si le concept est répandu dans toute la France mais en Alsace nous avons l’occasion de participer une fois par an à des cochonnailles. Je dis participer mais je devrais plutôt dire se goinfrer ! Direction donc le Gustiberg, dans les Vosges alsaciennes.

P021108_11

Comme on le dit souvent tout est bon dans le cochon ! Le menu est donc très complet et on a le droit à presque tous les morceaux du cochon. Il ne s’agit pas de cuisine gastronomique, la présentation est familiale, conviviale. Mais après tout on est dans une auberge de montage pas dans un palace !

Les festivités commence gentiment par un potage aux légumes, ce n’est pas du cochon mais c’est histoire de préparer nos pauvres intestins !

P021108_12

Vient ensuite le « début » des cochonnailles proprement dites : assortiment de charcuterie et de pâtés maison. Il y avait 2 pâtés, un nature et un autre aux noisettes, une tranche de charcuterie fumée et un plat de Presskopf (fromage de tête) était proposer à part.

P021108_13

Nous continuons par une assiette de boudin noir et compote de pommes à la cannelle. Le boudin est servi ouvert et sens bon les oignons. On est aussi tout de suite attirer par l’odeur de cannelle qui s’échappe de la compote chaude.

P021108_13

Puis c’est au tour du plat de résistance de pointer le bout de son nez. Traditionnellement nous avons le droit à une choucroute, la notre est compléter de jarrets de porc laqués. Nous avons donc eu le droit à une saucisse de Montbéliard, une quenelle de foie, un morceau de lard et un jarret par personne. Le tout était servi avec des pommes de terre et du choux. Les jarrets étaient vraiment délicieux mais impossible d’obtenir le secret de leur sauce, secret défense à parement.

P021108_14

A partir de ce moment les estomacs sont plus que pleins, les quantités sont gargantuesques. Nous sommes (presque) tous à la limite de la saturation !

P021108_15

Vient encore le moment du dessert : tarte alsacienne aux quetsches ou tarte à la myrtille.

P021108_15

Le repas se termine doucement il est 16h30.Il faut penser à redescendre doucement vers la vallée. Une petite heure de marche pour nous faire digérer, parfait !

Nous arrivons aux voitures en même temps que la nuit tombe.

Merci à nos gentils organisateurs et à l’année prochaine.

P.S : compter 35€ par personne avec presque 5 verres de vin blanc et un apéritifs, tarif plutôt attrayant non ?

P021108_11